Retour

SAIVE, ROCHUS et BOON : les sportifs belges qui s’engagent pour le Télévie

« Stars Golf Télevie ». Ce lundi, au golf de l’Empereur à Genappe, 72 joueurs ont dédié leur parcours au Télévie. La vieille, au même endroit, ils étaient 172 golfeurs à frapper des balles pour soutenir la recherche contre le cancer. Un parcours 18 trous, organisé pour la 10ième année consécutive. Parmi ces golfeurs, plusieurs grands sportifs belges qui ont accepté de répondre à quelques questions.

INTERVIEWS                                                                                                                                            

JEAN-MICHEL SAIVE, pongiste

sportif-1.jpg
 
- On vous découvre golfeur. Comment jouez-vous ? Pour le moment, plutôt pas mal. C’est un bon début de partie  Mais le golf, c’est un marathon, il faut bien jouer jusqu’au bout…
 
- Ça motive de savoir que vous tapez la balle au profit du Télévie ? Oui clairement. J’essaye chaque année de répondre présent. D’abord pour le Télévie. Mais aussi parce que j’adore le golf. Je joins donc l’utile à l’agréable (rires). C’est chaque fois un bonheur d’être sur ce parcours.
 
- En quoi vous sentez-vous personnellement touché par le combat que mène le Télévie ?
C’est une opération incroyable qui mobilise toute la Belgique depuis 30 ans. J’ai eu l’honneur d’être le parrain du Télévie en 1994 donc forcément, depuis, je me sens encore plus investi. On peut tous, un jour ou l’autre, être concerné par le cancer. Il me semble normal, moi aussi, par ma présence, d’apporter ma pierre à l’édifice.                                                                                                                                           

OLIVIER ROCHUS, tennisman

sportif-2.jpg
 
- On vous sent très à l’aise sur le terrain… Oui, le golf ça a toujours été ma passion, avec le tennis, depuis que je suis tout petit. Donc, quand on peut faire les deux, être là pour une bonne cause et en même temps faire un super sport avec des gens très sympas, c’est parfait !
 
- Vous êtes un fidèle du Télévie. Ce n’est pas la première fois que vous participez à des actions. En quoi vous vous sentez touché par cette cause particulièrement ? Il y a tellement de gens qui sont malades du cancer qu’on est presque obligé de se bouger. 1 personne sur 3 ou sur 4 sera touchée au cours de sa vie; donc c’est important de se mobiliser. J’achète aussi régulièrement les produits Télévie. Ici ce sont des balles de golf avec le logo Télévie dessus.
 
- Considérez-vous que cela fait partie de votre travail de mettre votre notoriété au service d’une cause ? Oui complétement. Je pense que c’est vraiment notre rôle. Jouer, en quelque sorte, l’ambassadeur d’une cause juste. Moi j’ai beaucoup de chance. Je suis en bonne santé. J’ai pas mal réussi. Il y en a qui ont moins de chance. Nous devons être là pour les soutenir.                                                                                                                                                                 

TOM BOON, Hockeyeur, attaquant des Red lions.

sportif-3.jpg
 
- Vous avez un œil au beurre noir impressionnant. Que vous est-il arrivé ? J’ai pris une balle lors d’un match de préparation contre l’Angleterre. Mais ça va bien, merci.
 
- Le golf est une bonne alternative au hockey ? Oui, surtout ça me relaxe bien. Avec l’intensité qu’il y a dans le hockey, le golf c’est un peu une échappatoire pour se relaxer tout en continuant à faire du sport.
 
- Mais c’est en priorité pour le golf ou pour le Télévie que vous êtes ici ? Pour le Télévie évidemment !
 
- Qu’est-ce que vous connaissez du Televie ? Je sais que les fonds récoltés vont à la recherche contre le cancer. Que cela fait des années que vous êtes actifs là-dedans. Et que chaque année, le montant récolté grâce à toutes ces activités grandi. C’est magnifique.
 
- De quelle manière vous sentez-vous concerné par la lutte contre le cancer ? J’ai perdu un grand père et un oncle du cancer donc c’est quand même la famille toute proche. Du coup, cela me tient encore plus à cœur de me bouger pour le Télévie.
 
- Quand on est un grand sportif comme vous, on doit être très souvent sollicité pour soutenir différentes causes. Comment arrivez à vous organiser ? J’essaye de donner le maximum de temps que je peux en fonction de mon agenda. Cela fait aussi, partie de notre job de soutenir ces activités. Je sais que beaucoup de personnes donnent énormément de temps et d’énergie pour soutenir la bonne cause, donc à notre manière, on essaye aussi d’aider.