Retour

Les chercheurs Télévie font leur rentrée

Les chercheurs financés grâce à votre immense générosité à l’occasion du 30ième Télévie ont fait leur rentrée officielle ce jeudi 25 octobre ! Un régiment de blouses blanches, prêt à combattre le cancer !

Une rentrée symbolique

L’événement s’est déroulé au Palais des Académies à Bruxelles. Endroit très symbolique puisqu’il abrite depuis 1 siècle et demi l’Académie royale des sciences, des lettres, des beaux-arts mais aussi l’Académie royale de Médecine !

Au total, 203 chercheurs en cancérologie travaillent chaque jour en Belgique et au Luxembourg grâce au Télévie ! Beaucoup prolongent un mandat de recherche déjà entamé, mais des dizaines intègrent pour la toute première fois cette belle équipe de scientifiques Télévie. C’est le cas de Malik Hamaidia, il démarre un mandat de 4 ans à l’ULiège : « en tant que chercheur c’est une fierté d’être ici. On sait qu’il y a des attentes énormes de la part des patients et c’est ce qui nous motive chaque jour à effectuer une recherche de qualité, afin de trouver de nouveaux traitements ».

Comme Malik, tous ces petits nouveaux, ont bien été engagés grâce au formidable chèque de 12 millions d’euros récolté en avril dernier et ont donc pu enfin recevoir leur blouse de laboratoire estampillée du célèbre cœur rouge. Quelques sourires émus au moment de les enfiler dans la salle. « C’est vraiment une grande fierté et responsabilité », déclare Malik.

En effet, s’ils peuvent tous exercer leur métier, leur passion, c’est grâce à la mobilisation des belges et à l’élan de solidarité que suscite le Télévie. Cette rentrée des chercheurs est l’un des rares moments de l’année où ces hommes et ces femmes, toutes universités confondues peuvent se rencontrer et discuter de ce lien si spécial qui les unit.

Programme de recherche

La grande nouveauté de cette rentrée, ce sont les PDR, pour Programme de Recherche. Le FRNS, le Fonds de recherche Scientifique a décidé d’en financer 8. « Avant, on avait un salaire, un chercheur. Aujourd’hui, le Télévie est devenu tellement important qu’on peut se permettre de financer des équipes de chercheurs ! », se réjouit Dominique Bron, chef du service d’hématologie à l’Institut Bordet à Bruxelles.

« Ces programmes de recherches pluridisciplinaires vont permettent à plusieurs chercheurs de différentes universités, de travailler ensemble sur un même projet de plus grosse envergure. On va aller plus vite et plus loin », poursuit Anne Van den Broeke, elle qui dirige le travail de doctorants boursiers Televie depuis une petite vingtaine d’années.

Au total, en 30 ans, 2.356 chercheurs et 2.308 projets de recherche en cancérologie ont été financés par le Télévie.