Retour

105 chercheurs, 8 «super » programmes de recherche et 80 projets soutenus grâce à vos dons !

Moins de 48h après la grande journée de clôture du Télévie, les membres de la commission scientifique « Télévie » du FNRS se sont réunis afin de sélectionner quels projets et quels chercheurs seront financés ces prochains mois, grâce aux 12 millions d’euros récoltés.

C’est l’excellence qui prime

Autour de la table, ils sont 18. Que des experts du cancer. 8 sont belges et 10 viennent spécialement de l’étranger pour assister à ces débats. Leur objectif est de sélectionner parmi 174 dossiers, lesquels méritent le plus de recevoir l’argent récolté par le Télévie.
« Notre priorité, c’est l’excellence » souligne Carine Michiels, professeur de biologie et de biochimie à l’Université de Namur et membre de la commission Télévie. « Chaque projet est lu et analysé au préalable par 3 experts de la commission. Une note est attribuée à chaque dossier et après discussions, on ne garde que les meilleurs, les plus pertinents ou ceux qui ont le plus de chance d’aboutir à des résultats concrets pour les malades ».  

Une nouveauté: les programmes de recherche

Cette année, une nouveauté fait son apparition : les P.D.R. pour « Programmes De Recherche ». Au lieu de financer un chercheur de manière individuelle, l’ambition de la commission « Télévie » est de soutenir des projets de plus grosse envergure « qui impliqueront nécessairement plusieurs disciplines et plusieurs universités » explique Marc Vidal.  Cancérologue réputé et aujourd’hui professeur à Harvard, il se réjouit de ce changement: « je trouve que c’est une très bonne idée de favoriser les échanges interuniversitaires. Dans la recherche, il faut de la concurrence pour être stimulé mais il faut aussi pouvoir partager les connaissances ». En 1992, Marc Vidal, à l’époque chercheur, avait lui-même bénéficié d’une bourse Télévie. « Ma présence ici est une manière de rendre ce qui m’a été offert. » déclare-il.  

105 chercheurs

Au terme d’une journée de débats, les 12 millions récoltés grâce à votre générosité auront ainsi été distribués. 8 "super" Programmes De Recherche sont sélectionnés, accaparant à eux seuls 3 millions du chèque final. Le reste de la cagnotte financera 80 projets de recherche. Au total, ce sont 91 chercheurs et 14 techniciens qui rejoignent les laboratoires de la FWB et du Luxembourg. « Il n’y a qu’ici qu’on est heureux quand il n’y plus d’argent dans l’enveloppe » plaisante Yvan de Launoit, membre de la commission scientifique, « ça veut dire qu’on a achevé notre mission»